Les amas globulaires

 

Les amas globulaires sont des concentrations d'étoiles âgées constitués de quelques centaines de milliers à quelques millions d'étoile et dont la forme est pratiquement sphérique. On les trouve en pourtour des galaxies, la nôtre bien sûr, mais on peut aussi observer les amas globulaires de quelques galaxies proches telles que M31 ou M104. Ils sont composés d'étoiles âgées et pourraient être les restes de petites galaxies englouties par leur galaxie hôte. ce serait notamment le cas de l'amas Omega du Centaure comme le suggère certaines études. 

 

Cliquez dans l'image pour voir un agrandissement.

Cliquez ici pour voir l'image en taille réelle.

M3 photographié depuis le col de la Faucille dans le Jura le 16/05/09 avec la ST10XME au foyer de la NP101IS sur la G11 Gemini lors d'un test d'autoguidage. 6 poses de 5 minutes en binning 1x1 pour chaque canal L R G B ont été prétraitées par soustraction du dark suivie de la division par le flat puis registrées et compositées sous CCDSoft. Les résultats ont ensuite été assemblés et traités avec Photoshop. Notez la petit galaxie NGC5263 sur la droite de l'image.

Cliquez dans l'image pour la voir en taille réelle.

M3. Pris depuis L'aérodrome d'Elsenborn le 21/04/05. Cette vue est le résultat de l'addition de 20 images dans le rouge et le vert plus 32 poses dans le bleu, toutes de 30 secondes avec la ST10XME sur le CG11 avec réducteur de focale à F/D 6,3. Traitement sous CCDSoft et Ccdops pour le filtre ddp. Finition sous PSP. Notez que la Lune gibbeuse se trouvait dans la constellation voisine et éclairait fortement le ciel lors des prises de vue.


 

Cliquez dans l'image pour la voir en taille 50%.

M4. Photographié depuis l'observatoire Sirène situé à Lagarde d'Apt dans le Vaucluse le 02/07/16 en 7 poses de 5 minutes à 400 ISO avec l'apn Canon 350D modifié placé au foyer réduit de la lunette Televue NP101IS. Cet amas se trouve à environ 7200 al de la Terre dans la constellation du Scorpion. On peut d'ailleurs voir l'étoile Antarès au bord gauche de l'image. Un second amas globulaire, NGC6144 est aussi visible dans l'image; il est beaucoup plus lointain puisqu'il se trouve pour sa part à environ 33000 al.


 

Cliquez dans l'image pour voir un agrandissement.

M5. Photographié le 11/05/05 à La Fosse avec la ST10 XME sur le CG11 à F/D 6,3. 22 poses dans le rouge, 25 dans le vert et 39 dans le bleu, toutes de 30 secondes ont été assemblées pour composer cette image. Traitement sous CCDSoft et CCDops pour le filtrage DDP. J'ai malheureusement eu un fort dépôt de rosée sur la lame de fermeture du télescope lors des prises de vue dans le bleu.


 

Cliquez dans l'image pour voir un agrandissement.

M12. Photographié depuis l'aérodrome d'Elsenborn le 27/05/05 avec la ST10XME sur le CG11 à F/D 6,3. Compositage puis addition de 31 poses sans filtre pour les luminances plus 17 rouges 15 vertes  et 20 bleues pour la couleur, toutes de 30 secondes en binning 2x2. Traitement sous CCDSoft et CCDops pour le filtre DDP, finition sous PSP.


 

Cliquez dans l'image pour la voir en taille réelle.

M13. Photographié depuis La Fosse le samedi 21/03/09 avec la ST10XME sur la NP101IS munie du réducteur de focale. Ce dernier ramène la focale de la lunette à 432mm et il corrige le champ image. Compositage puis addition de 7 poses  rouges, 7 vertes  et 10 bleues pour la couleur, toutes de 2 minutes en binning 2x2. Traitement sous CCDSoft et Photoshop, finition sous PSP.

Remarque: sur cette image, le nord est à gauche.

 

Cliquez dans l'image pour voir un agrandissement.

M13. Photographié à La Géronstère (Spa) le 28/05/2004 avec la ST10XME sur le CG11 à F/D 6,3. 19 images rouges, 17 vertes, 16 bleues et 18 prises sans filtre pour la luminance, toutes posées 30 secondes ont été compositées avec CCDSoft. L' assemblage final a été fait sous Adobe photoshop en suivant la technique de R. Gendler.


 

M22. Photographie faite à La fosse avec le CG11à F/D10 le 04/08/94 en argentique avec un appareil Olympus OM2 à laquelle a été superposée une vue de 10 x 30 secondes prise en mode luminance le 14/07/04 depuis La Géronstère avec la ST10XME sur le CG11 à F/D 6,3. Composition sous Photoshop.


 

Cliquez dans l'image pour la voir en taille 50%.

Cliquez ici pour voir l'image en taille réelle.

M92. Souvent négligé en raison de la proximité de son célèbre voisin M13, cet autre amas de la constellation d'Hercule mérite pourtant que l'on s'y attarde. M92 est un peu plus lointain (26.000 années-lumière contre 22.200 pour M13) et plus petit avec et 11,2 minutes d’arc de diamètre et 330.000 masses solaires contre 16,6 minutes d’arc et environ 600.000 masses solaires pour son voisin.

Il est vu ici photographié depuis La Fosse du05/09 au 07/09/16 avec la ST10 XME sur le CG11 à F/D 6,3. Compositage en mode LRGB de 10 poses par couche rvb toutes de 3 minutes en bining 2x2 combinées à 20 captures de 3 minutes en binning 1x1 avec filtre clair pour la luminance. Le temps de pose total est de 2 heures 30.


 

Cliquez dans l'image pour la voir en taille 50%.

Cliquez ici pour la voir en taille réelle.

NGC5139 alias Omega du Centaure photographié depuis Gergal dans le sud de l'Espagne le 15/05/2010 avec la ST10XME sur la NP101IS munie du réducteur correcteur de focale, celle-ci étant ramenée à 432mm. 30 poses de 1 minute en mode luminance ont été traitées par soustraction du dark suivie de la division par le flat sous CCDSoft5. La registration et le compositage ont été effectués sous Iris et les réglages finaux sous PSP7.

De récentes études faites sur les étoiles de l'amas laissent penser qu'il s'agit très probablement des restes d'une galaxie avalée par la Voie Lactée.

 

Cliquez dans l'image pour voir un agrandissement.

Vous pouvez voir ci-dessus une image comparative entre M13 (à gauche) et Omega Centaure. Les deux images ont été prises avec le même instrument (la NP101IS) et à la même focale (432mm). La taille apparente des deux amas sur le ciel est donc respectée. Elle est de 16'.6 pour l'amas d'Hercule et de 36'.3 pour l'amas du Centaure. L'image de M13 a été faite depuis La Fosse en mode RGB et je l'ai convertie en niveaux de gris pour la comparaison. Pour rappel, Omega du Centaure ne culmine qu'à 5 degrés de hauteur lors de son passage au méridien à la latitude de Gergal dans le sud de l'Espagne, il subit donc une extinction atmosphérique certaine à cette faible hauteur sur l'horizon.

retour page ciel profond